Discover PlayDecide. Download games, prepare, play. GET STARTED

L’expérimentation animale dans la recherche biomédicale en Europe

Choose your language

PlayDecide games may be available in multiple languages

Play the game

Download, prepare, discuss & collect results.

SIGN INRegister

Dans les pays européens, ainsi que dans d'autres pays, « l'expérimentation animale dans la recherche biomédicale » fait l'objet de débats houleux.

Author / translator Marion Tremblain

Dans les pays européens, ainsi que dans d'autres pays, « l'expérimentation animale dans la recherche biomédicale » fait l'objet de débats houleux.
D'une part, nous recherchons des médicaments et des traitements nouveaux, améliorés et plus sûrs. D'un autre côté, nous ne voulons pas que les animaux souffrent ou meurent pour s'en rendre compte.
Malgré un nombre croissant d'alternatives à l'expérimentation animale, il n'est pas encore possible d'exclure complètement l'expérimentation animale.
Mais jusqu'où devrions-nous être autorisés à aller pour améliorer notre propre santé?
"Ce jeu est largement basé sur une version créée par des étudiants du Erasmus MC University Medical Center Rotterdam."

Created 13 February 2020
Last edited 13 February 2020
Topics Ethics, Health, Science
Original English

Policy positions

Policy position 1

Les tests sur les animaux ne devraient jamais être autorisés, ni même pour des recherches biomédicales.

Policy position 2

Les tests sur les animaux pour la recherche biomédicale sont uniquement autorisés dans le cadre de recherches sur des traitements ou des remèdes contre des maladies mortelles, invalidantes, comme le cancer.

Policy position 3

Les tests sur les animaux sont autorisés si les animaux sont bien traités et s’il n’existe aucune autre alternative.

Policy position 4

Les tests sur les animaux dans la recherche biomédicale devraient toujours être autorisés.

Story cards

Thumbnail

J’ai une leucémie, et mon taux de survie est de 55%. J’ai entendu dire qu’un nouveau traitement serait en train d’être mis en place. Avant que je puisse prendre part aux recherches et aux phases de test, ce traitement doit d’abord être testé sur les animaux. Naturellement, c’est affreux que des animaux aient à mourir pour moi, mais j’ai seulement 30 ans et je ne veux pas mourir maintenant.

L’histoire de Paul
Thumbnail

Je suis le président d’une association de patients. Cette association est dévolue à la recherche de nouveaux traitements, même si cela veut dire que des expérimentations animales doivent être conduites. La recherche de nouveaux traitements donne de l’espoir aux patients. Je pense alors qu’il est important que les animaux soient traités humainement.

L’histoire de Herman
Thumbnail

Mon fils de trois ans souffre d'épilepsie. Nous avons pu contrôler son épilepsie jusqu'à présent, mais j'ai remarqué qu'il avait besoin de médicaments de plus en plus nombreux. Lorsqu'un nouveau médicament est mis sur le marché, je suis sûr qu'il a été largement testé sur des animaux et des patients. Mais comment savent-ils qu'il n'a pas d'effets néfastes à long terme ? Et quels sont les effets sur les enfants ?

L’histoire de Mirjam
Thumbnail

Je travaille pour la Société de Protection des Animaux, où nous critiquons l'expérimentation animale, mais en même temps nous sommes également réalistes. Notre objectif est d'abolir complètement l'expérimentation animale, mais nous réalisons que ce n'est pas encore possible. Nous espérons y parvenir grâce à des discussions avec des experts de l'expérimentation animale, des chercheurs et le gouvernement, favorisant ainsi des méthodes de recherche alternatives dans lesquelles aucun animal n'est utilisé.

L’histoire de Derk
Thumbnail

Je crois que les humains et les souris sont égaux. Les souris ne devraient, de fait, ne pas être utilisés pour la recherche. Je ne menacerais jamais un chercheur travaillant avec des souris, mais j'ai aidé une fois à libérer des souris d'un laboratoire. Je pourrais donc être considéré comme un défenseur des droits des animaux.

L’histoire de Jean
Thumbnail

Je suis médecin dans un Centre Hospitalier Universitaire et je mène des recherches sur le cancer. L'utilisation de souris pour nos recherches nous a permis de faire un grand pas en avant dans le traitement et même la prévention d'un type de cancer colorectal. Nous pourrons peut-être guérir plus de patients dans quelques années. Quand je vais à des fêtes, je ne dis pas aux gens que je fais des expériences sur les animaux car les gens ne comprennent souvent pas. C'est une honte.

L’histoire de Philippe
Thumbnail

Je suis vétérinaire dans un centre d'expérimentation animale. Les animaux sont bien traités au centre et il est intéressant de travailler avec les animaux. Cependant, ils seront éventuellement utilisés dans une expérience, donc je veux leur donner une vie aussi bonne que possible.

L’histoire de Laura
Thumbnail

J'irai à l'université l'année prochaine et après avoir étudié la biologie, je veux devenir chercheuse en sciences. Je ne pense pas que je veuille travailler avec des animaux de laboratoire. Est-ce qu’il ne serait pas possible que je puisse travailler avec seulement des modèles informatiques ?

L’histoire de Marieke

Je pense que c’est triste que des animaux aient à souffrir parce que nous sommes malades. J’ai un chien et je peux affirmer qu’il a des sentiments, comme nous les humains. Je détesterais penser à mon chien utilisé dans une expérience. Comment ces animaux de laboratoire doivent-ils se sentir ?

L’histoire de Glenn

Je suis infirmière dans un foyer pour personnes âgées et je suis en contact avec de nombreux patients atteints d’Alzheimer. C'est horrible de voir une mère incapable de reconnaître ses propres enfants. On a maintenant trouvé un médicament contre la maladie d’Alzheimer qui a un effet positif sur les souris. Ce médicament fonctionnera-t-il également sur l'homme?

L’histoire de Karin
Thumbnail

Je suis membre d'une fondation qui est contre l'expérimentation animale. Leur journal trimestriel mentionne souvent le fait que plus d'animaux de laboratoire meurent que nécessaire. Un financement supplémentaire devrait être mis à disposition pour que des méthodes qui ne nécessitent pas d'animaux de laboratoire puissent être développées et utilisées. Si seulement nous le voulions, nous pourrions sûrement utiliser moins d’animaux de laboratoire !

L’histoire de Ralf

INFO CARDSISSUE CARDS

Pas assez loin ?

La science médicale n'a-t-elle pas encore suffisamment avancé grâce aux expérimentations animales menées par le passé? Les avantages l'emportent-ils toujours sur les inconvénients ?

Epidémie globale

Il y a une soudaine explosion de la grippe qui pourrait possiblement tuer des millions de personnes, faute d’un vaccin. Est-ce que cela veut dire qu’on devrait de fait, multiplier les expérimentations animales pour accélérer le développement d’un vaccin.

Conditions de vie des animaux et élevage industriel

Les conditions de vie des animaux dans les fermes industrielles sont beaucoup moins humaines que celles des animaux de laboratoire. Malgré cela, la consommation de viande est autorisée. La consommation de viande est-elle plus importante que les progrès de la médecine?

Est-ce que les humains sont plus importants que les animaux ?

Est-ce qu’un être humain est plus important qu’un animal ? Est-ce que cela dépend de l’espèce de l’animal ?

L’expérimentation animale concerne tout le monde

Si on désapprouve l’expérimentation animale, alors on devrait également désapprouver l’utilisation de médicaments ou de traitements qui ont été développés par l’expérimentation sur les animaux ?

Est-ce qu’un animal est un bon modèle ?

Un animal n’est pas pareil qu’un humain. Est-ce que des tests réalisés sur des animaux peuvent réellement prédire ce qui peut se passer sur des humains ?

Des médicaments pour les animaux

Est-ce qu’il serait moins grave que les animaux de laboratoire servent à développer des médicaments pour les animaux ?

Une meilleure vie pour les animaux domestiques ?

Des règles strictes et de bons soins assurent aux animaux de laboratoire une meilleure vie que certains animaux domestiques.

Des souris ou des cochons ?

Est-ce que c’est moins grave d’utiliser des souris plutôt que des cochons ?

L’utilisation d’animaux d’élevages dans des expériences

Les animaux reproducteurs qui ont élevé des portées devraient-ils encore être utilisés dans les expériences? Ou les mères en font-elles fait assez?

Est-ce que tout est permis ?

Faut-il tout permettre dans le but de guérir les maladies les plus graves comme le cancer ou le sida ?

Responsabilité

Est-ce que les humains ont le droit d’utiliser ou de tuer des animaux, en particulier si nous-même avons assisté à la naissance de cet animal ?

Prise de conscience des politiciens sur l’expérimentation animale

Les politiciens devraient accorder plus d'attention à l'expérimentation animale et augmenter le financement de la recherche sur les alternatives.

Les progrès de la médecine

La recherche médicale ne peut pas progresser sans l’expérimentation animale. Les progrès qui ont été fait dans le passé l’ont été uniquement grâce aux tests sur les animaux.

Trop peu d’alternatives

Les alternatives sont toujours insuffisamment utilisées.

Le respect de la nature

Nous devrions respecter la nature et ne pas modifier génétiquement les animaux de laboratoire.

Si nous ne le faisons pas, d’autres le feront

Si nous ne le faisons pas, quelque part d’autres le feront. De plus, nous faisons de notre mieux pour que le bien-être animal dans les pays européens soient respectés. Dans d’autres pays, les législations et l’éthique peut être toute différente.
Faut-il seulement voir les bons côtés, et ne pas se préoccuper de ce qui peut déranger ?

Fabriquer des médicaments disponibles pour tous.

Il y a encore énormément de médicaments qui ne sont pas disponibles pour tout le monde. Nous devrions faire quelque chose à ce propos avant de développer de nouveaux médicaments, grâce aux expérimentations animales.

Est-ce que les animaux ont conscience d’eux-mêmes ?

Si un animal parait étrange mais est tout de même accepté par le reste de son espèce, est ce qu’il s’agit alors d’un animal souffrant ? Ou bien sommes nous les seuls à voir cela comme un problème, et non l’animal en lui-même ?

A-t-on le droit ?

Qu’est ce qui donne aux êtres humains le droit d’utiliser des animaux comme compagnon, comme animaux de production ou comme sujets de laboratoire ? À quelles fins pouvons-nous ou ne pouvons-nous pas les utiliser?

Devons-nous garder tout le monde en vie ?

Voulons-nous garder tout le monde en vie? Ou devrions-nous accepter le fait que tout le monde ne meurt pas au même âge et laisser la nature suivre son cours? Et qui a le droit de prendre cette décision?

Effets secondaires

Voudriez-vous utiliser un médicament dont on ne connait pas les effets secondaires, ni les effets réels sur le corps ? Laisseriez-vous vos proches ou vos parents l’utiliser ?

Les animaux de laboratoire en Europe

En 2011, un peu moins de 11,5 millions d’animaux ont été utilisé pour la recherche scientifique et d’autres expériences dans l’union Européenne, pour le bénéfice de la santé humaine.

Moins d’inconfort

Parfois, si les expériences provoquent trop d’inconfort pour certains animaux, la charge peut être réduite en utilisant plus d’animaux.

Un maillon de la chaine de la recherche

L'expérimentation animale est l'un des maillons importants de la chaîne de recherche. Ils sont utilisés pour tester une substance à l’échelle d’un organisme entier, avant que la substance ne soit testée sur l'homme. Certaines recherchent peuvent être menées avec des personnes, des cultures de tissus, des modèles informatiques et d'autres méthodes de test non-animal.

Un entrainement pour les chercheurs

Tout le monde n’est pas autorisé à expérimenter sur les animaux. Un chercheur est seulement autorisé à pratiquer sur des animaux de laboratoire s’il/elle a suivi un cours sur les sciences et techniques des animaux de laboratoire et s’il a été validé.

Acquérir de nouvelles compétences

Il y a actuellement de nouvelles méthodes et de nouveaux instruments pour les interventions qui permettent de minimiser les séquelles. Ces techniques sont souvent compliquées. Avant que les apprentis-chirurgiens utilisent ces méthodes sur des humains, ils pratiquent d’abord sur des animaux de laboratoire.

Les trois R : Remplacer, réduire, réflexion (1)

L’expérimentation animal est, lorsque c’est possible, remplacer par des méthodes de test non-animales.

Les trois R : Remplacer, Réduire, Réflexion (2)

De nouvelles techniques ont permis d’augmenter la quantité d’informations obtenues par animal, ce qui veut dire que moins d’animaux sont désormais nécessaire pour parvenir à de bons résultats d’analyses. La loi interdit d’utiliser un nombre démesuré d’animaux par expérience.

Les trois R : Remplacer, Réduire, Réflexion (3)

Les animaux sont bien traités, ils vivent avec d’autres animaux et des jouets leurs sont proposés pour une meilleure qualité de vie. Les animaux sont également manipulés gentiment et avec attention. Des anesthésiants et des antidouleurs leurs sont administrés en cas de besoin. Les tests invasifs sont stoppés aussi tôt que possible.

Le comité sur l’expérimentation animale

Chaque expérimentation animale est d’abord soumise à un comité dédié à ces questions. Ces comités d’éthiques animales déterminent de l’importance ou non d’inclure des tests sur animaux dans le protocole de recherche.

La supervision du bien-être animal

Chaque institution dispose d’un expert du bien-être animal qui supervise la bonne tenue des règles. Chaque animalerie possède un vétérinaire désigné possédant une expertise en médecine animale de laboratoire.

Les animaux

La directive européenne 2010 / 63EU sur l'expérimentation animale protège les animaux utilisés pour la recherche. Les animaux les plus couramment utilisés sont les souris. Le poisson zèbre est de plus en plus utilisé à mesure que les embryons se développent à l'extérieur du corps féminin et peuvent donc être plus facilement examinés.

Formation pour soignants d'animaux

Les soigneurs d’animaux de laboratoire devraient justifier d’un diplôme concernant spécifiquement les animaux de laboratoire.

La double expérimentation animale

Si les recherches ne donnent aucuns résultats satisfaisants qui permettent une publication, il est possible qu’un autre groupe de chercheurs mènent à leurs tours des recherches similaires en usant à leur tour d’animaux de laboratoires.

Développer des alternatives

Des alternatives à l'expérimentation animale sont largement développées au sein de l'UE par les centres médicaux universitaires, l'industrie, les organismes gouvernementaux, les instituts de recherche, les laboratoires spécialisés et par le biais de projets financés par l'UE.

Le jugement éthique

L’expérimentation animale est seulement permise si les bénéfices espérés sont supérieurs aux possibles maux causés aux animaux.

Les obligations légales

De nouveaux médicaments sont d’abords testés sur des animaux avant qu’ils ne soient testés sur des humains (des volontaires ou des patients).

Maladies humaines

A ce jour, (environ 70% des 6000 maladies génétiques références), un grand nombre d’entre elles ne peuvent pas être traités correctement.
L’accent se porte plus sur la prévention que sur les traitements.

Résultats sur les expérimentations animales (1)

C’est par le biais d’expérimentations menées sur des lapins que la première transplantation de cornées a été pratiquée sur les animaux au début du XXe siècle.

Résultats sur les expérimentations animales (2)

Dans les années 1940, le dispositif de circulation extracorporelle a été développé grâce à l’expérimentation sur des chiens.

Résultats sur les expérimentations animales (3)

Dans les années 1950, le vaccin de la polio a été possible grâce aux expérimentations sur les souris et les singes .

Résultats sur les expérimentations animales (4)

Un vaccin contre la maladie d’Alzheimer a été développé et s’est montré efficace sur les souris. Il est maintenant testé sur des humains.

Identifier les animaux de laboratoire

Les animaux de laboratoires sont tous identifiables, soient en marquant la peau ou la fourrure avec du colorant ou en utilisant de façon permanente des micropuces sous-cutanées ou une étiquette d'oreille. Parfois, cela n'est pas possible car les animaux sont trop jeunes, trop petits ou n'ont pas encore assez de fourrure. Dans ce cas, la méthode de coupure des orteils est utilisée. Ces animaux ont au maximum 8 jours.

Pas plus malade que nécessaire

Certaines expériences peuvent rendre les animaux malades. Les chercheurs peuvent souvent, à un stade plus précoce, déjà voir quel sera le résultat d'une expérience. Aux Pays-Bas, il est interdit de faire souffrir les animaux plus longtemps que nécessaire pour effectuer le test. Les chercheurs endormiront ensuite les animaux avant qu'ils ne tombent gravement malades.

Recherche sur un corps entier

Les corps des humains et des animaux sont très complexes. Afin d'étudier l'interaction complexe entre les cellules et les tissus dans un corps entier, des animaux de laboratoire sont nécessaires.

Reproduire des animaux de laboratoire

Certaines souches d'animaux de laboratoire qui sont souvent utilisées sont élevées par des éleveurs spécialisés ayant un permis pour le faire. Des souches et des lignées spéciales sont produites par les institutions elles-mêmes.

Les sentiments des animaux

Des études scientifiques ont montrés que les animaux peuvent ressentir du stress et de la douleur.

Effets secondaires

Les médicaments peuvent provoquer des effets secondaires. Habituellement, il n'y a que quelques effets secondaires et ils sont inoffensifs, mais il y a des cas où ils peuvent être nocifs. Le développement ultérieur de médicaments candidats est souvent interrompu car les tests sur les animaux montrent qu'ils ne sont pas suffisamment sûrs, ne sont pas bien absorbés ou quittent le corps trop rapidement.

Exemples d’alternatives

Des méthodes de recherche alternatives pourraient entraîner l'utilisation de moins d'animaux ou moins de souffrance animale. Après l'introduction d'une alternative appropriée, elle n'est plus rapidement considérée comme telle et devient courante. Il y a beaucoup d'intérêt pour l'utilisation de matériel humain, par exemple, la peau cultivée en laboratoire.

Pas de nouveaux médicaments

Toutes les expérimentations animales ne résultent pas en la découverte et la fabrication de nouveaux traitements.

La tragédie de la Thalidomide

Les tests sur les animaux ne prouvent pas toujours qu'un médicament est sûr. Entre 1957 et 1961, la thalidomide a été prescrite comme somnifère aux femmes enceintes. Ce médicament n’a été testé que sur des souris, hors il a eu de terribles effets secondaires : de nombreux bébés sont nés avec des membres, des oreilles ou des organes malformés. De nos jours, des tests plus poussés sont effectués pour déterminer les effets secondaires potentiels.

Effets secondaires graves

Les substances actives utilisées pour traiter les maladies graves ont souvent également des effets secondaires graves (par exemple, la chimiothérapie). Les tests sur les animaux sont nécessaires pour comprendre les effets secondaires dans un organisme intact.

Moins d’expérimentations animales

L'introduction d'une législation vise à réduire le nombre d'animaux. Par exemple aux Pays-Bas, l'utilisation des animaux a nettement diminué après l'introduction de cette législation en 1986.

Register to download vote results of this PlayDecide game.Register